samedi, 14 février 2015 10:00

A la Saint Valentin, “Vieux Glands“ sous la main

Écrit par La Veuve
Évaluer cet élément
(3 Votes)

En ce début de vacances scolaires, 14 février, il en fallait de la persuasion pour que les bons pères de famille puissent  abandonner leur Valentine afin de défendre les couleurs VDQS. Combien de bouquets de fleurs faudrait-il pour pardonner un retour à 14h00 au bercail, suivi d’une sieste salvatrice et de quatre heures de tournoi des six nations ? Heureusement Christian avait pris les devants ! Malgré son absence due à un rendez vous en urgence chez son conseiller clientèle d’HSBC, ce dernier nous avait fait porter un stock conséquent de viagra afin de permettre à chacun d’honorer sa compagne le soir venu.

Les VDQS étaient donc venus en nombre, plus de 25, compensant ainsi les effectifs déclinants de nos amis du Chesnay. Chubaka se retrouva en vis-à-vis de Petit Jan, une lutte fratricide de 8 mais la partie s’annonçait amicale. Seul absent notable, un comble en cette fête des amoureux, Daniel Amand ; en même temps quand on s’appelle Amand et qu’on habite “place de la boule“ on a des obligations.
Malgré ses incantations Sioux, Danse avec les genoux n’avait pas réussi à faire cesser la pluie et semblait quelque peu déboussolé de voir ses Bisons VDQS pâturer sur une prairie synthétique. Bien à l’abri sous son parapluie, son ami  visage pâle ibérique profita de son désarroi pour lui confier l’arbitrage du match.
Le match se disputa dans un bon esprit et à la douzième minute, Malomenix, deuxième centre (oui-oui c’est vrai !) , ouvrit le score. C’est alors que Danse avec les genoux, se prenant pour Claude Onesta, demanda un temps mort. « Manu ! Là on fait une pause, les gars sont crevés…. » imposa t-il haletant comme un coyote. Tel le grand père de Dustin Hoffman dans Little Big Man, Danse avec les genoux s’allongea et après quelques gouttes de pluies sur le visage se décida à faire reprendre la partie.
Le jeu reprit toujours aussi disputé mais convivial. Idéal du Gazon sembla très à son aise sur le synthétique n’hésitant pas à crocheter intérieur. Le Sanglier avait le teint hâlé, bien plus que Fred Lavergne qui après une semaine à La Plagne nous revenait certes en bonne forme mais la peau blanche comme un chicon. Autre VDQS en pleine ascension physique, Freddy marqua le second essai à la trentième minute par un débordement le long de la touche.

Mi-Temps.

C’est auréolé de son essai que Freddy revint sur le terrain, bien décidé à démontrer que son premier exploit, sans en avant, n’était pas le fruit du hasard. Dès la septième minute, il renouvela sa prouesse (ça c’est l’effet CR de La Veuve).
Emulation des lignes arrières, Malomenix ne voulait pas être en reste. Il faut dire que la ruse du chef Sioux avait été totale à la mi-temps « Quand VDQS marquer, lui avoir 1 viagra en plus à chaque fois ! ». Il n’en fallait pas plus pour motiver le “géant du Smur“. A la dix-septième minute, chargeant de ses 40m, Malomenix déchira la défense adverse mystifiant Blanche Neige qui fondait sur lui.

4-0 ; Les vieux Glands ne comptaient pas se faire avaler sans rien faire. Dans sursaut priapique, deux minutes plus tard, le “Saigneur des anaux“ perfora la défense VDQS, crocheta Idéal du Gazon et offrit l’essai à un partenaire.
Durant onze minutes, attaques et contre-attaques se succédèrent au centre du terrain. La Buche au top de sa forme, multiplia les perforations. De leur côté les Vieux Glands réussirent de nombreux contestes au sol. Mais la pression VDQS était trop grande. Après une bonne récupération du pack VG dans leurs 22, un de leur 3/4 foira son coup de pied que Malomenix récupéra. Après une charge fixative, il ouvrit sur EnZob (on ne sait plus comment l’appeler) qui offrit l’essai intérieur à Nono Disdéro, le roi du Vélo.

5-1 score Final.

Eric Lautrec nous prépara quelques rillettes et chips pour nous sustenter.
Danse avec les genoux fit enfin son apparition. Il était sur les rotules mais pour rien au monde n’aurait manqué cet instant : la distribution de Viagra.

« 6 pour l’Arbitre ! » réclama t-il d’entrée de jeu.
Aussitôt servi, Danse avec les genoux  enfourcha son poney, partit retrouver Pocahontas et ses autres squaws à Carl-Town, bien décidé en cette Saint Valentin à offrir son calumet de la paix et fêter  cette victoire sur les vieux glands au canyon des petites morts.

Agenda VDQS

Météo

Nuageux

8°C

Rueil-Malmaison

Nuageux
Humidité: 92%
Vent: SO à 17.70 km/h
Mardi
Nuageux
7°C / 11°C
Mercredi
En partie couvert
7°C / 13°C
Jeudi
SP_WEATHER_BREEZY
11°C / 15°C
Vendredi
Averses éparses
11°C / 13°C

Recherche