vendredi, 16 janvier 2015 20:00

Comme les 5 doigts de la main

Écrit par Papykaxu
Évaluer cet élément
(2 Votes)

La Veuve étant en train de se gaver de poudre blanche à l’Alpe d’Huez, Christophe Blanchot ayant invoqué de la buée sur ses lunettes, le président en train de fêter son anniversaire devant une salade de tomates chez lui, il s’en fallu de peu pour que nous n’eussions pas de compte rendu de cette soirée mémorable ! Je m’y attelle donc avec plaisir.
Il faut noter, qu’avant de vous narrer les exploits des uns et des autres, il m’a fallu rassembler témoignages et anecdotes auprès de vous tous, ma concentration sur le support vocal de l’équipe lorsque j’étais sur le bord de la touche en première mi-temps et ensuite ma concentration dans le jeu en deuxième mi-temps ont partiellement occulté ma vision d’ensemble de cette belle partie de ballon. Merci donc pour vos précieuses informations dont je doute que certaines soient empruntées de vérité, mais on n’est pas à ça près.

Sans revenir sur le score, mais quand même, 5 essais à rien, cela ne s’était jamais vu contre Maule !

Pour commencer, un groupe de plus de 30 VDQS, des historiques aux néos. Les néos qui nous ont raccrochés en cours de saison sont des ex-athlètes au corps sculpté, j’ai nommés Bouk, Kaspi, Zizouille et Arnaud Fieffé. Avec aussi une pige de Dayre, le frère de Dayre. On avait donc une paire de Dayre hier.
Un échauffement où Manu fut content d’avoir à ses cotés Danse avec les Genoux pour partager la tâche, vu le nombre des compétiteurs présents sur le synthétique.
Et il persistait en nos esprits notre fusion lors de l’entrainement de samedi dernier, où nous commémorâmes la mémoire de ceux qui avaient quitté ce monde pour avoir voulu nous faire rigoler. Et après les étirements, nous fîmes donc une séance spéciale dédicace de musculation avec notre rochelais, Charles et abdos.

Coté public, un soutien de l’équipe féminine de Rueil avec notamment Fanny, Norianne, Cécile, des seniors, et nos habituels supporters XO qui ne manqueraient ces rencontres sous aucun prétexte. La télé internationale nous avait aussi rejoint avec La Pique, tout droit sorti de ses studios après une émission « the world this week » avec de la matière.

Coté météo, les averses de fin d’après midi avaient laissé la place à un ciel dégagé toujours plus agréable pour manier la gonfle.

Enfin coté Maule Blacks, une vingtaine de gaillards venus en découdre avec nous.
De quoi engager les affrontements sous les meilleures conditions.

A l’arbitrage millimétré en première mi-temps, Sylvain Plessis, surnommé l’homme qui retourne les pénalités plus vite que son ombre ! A tel point que lors de ce  moment, à l’écoute du sifflement strident, nous eûmes l’impression que son corps avait été possédé par l’ex toulousaindevenutoulonnais . «Alain sors de ce corps !» avons-nous eu envie de crier !

Pour débuter, Bouk à la pile, Kaspi en flanker et Toc à la mélée. Les ¾ se sont dit alors qu’ils allaient avoir un peu froid aux doigts…
Et il y eut effectivement du Kaspillage. Petit Jean, lancé comme une fusée, fut victime d’une hypertrophie abdominale, qui lui fit faire un en-avant, les bras étant devenus trop courts pour attraper la gonfle

Les Maule Blacks, fidèles à leur réputation enchainaient des phases de jeu devant alternant jeu à une passe et groupés pénétrants La défense des VDQS fût à la hauteur moult fois..
La première mi-temps nous vit scorer 3 fois de diverses manières, d’abord un premier essai de 60 mètres manqué par Corletto, suite à un triple goose step dont un des doigts palmés effleura la ligne de touche, alors qu’il avait été somptueusement décalé par Fred le Tulliste. Puis la seconde fois, l’ouïe de l’oie ne lui fit pas faire le pas de trop et il nous enquilla alors un bel essai d’ailier, de 60 mètres aussi celui-ci. Bizarrement, il fut remplacé sitôt son essai marqué, car il fut pris d’un mimétisme de l’arthropode zébré jaune et bleu Evinrude dans Bernard et Bianca.
Nous eûmes droit aussi à une tentative de La Bûche de perforer le mur noir à 5 mètres, La Bûche qui fut renvoyé dans son foyer. S’en suivi la même action quelques instants après où Bouk mit quelques kilos en plus dans la balance pour un essai tout en finesse de 2,5 mètres.
Les VDQS construisaient plus au large après des phase d’avants, fortement incité pour cela par notre tonitruant coach Manu. Le troisième essai fut signé Ronan, la Bretagne mettant un point d’honneur à scorer ce soir.
La pause arrivée vit la valse des remplacements, chacun ayant à cœur de donner du sien à la construction de la victoire. A compter par le remplacement de l’arbitre par un Maule Black. Celui-ci ne devait pas apprécier la vue de la Seine (coté VDQS en 2ème mi-temps) car il tourna le dos à notre équipe le bras levé une dizaine de fois consécutives. Pur hasard sans doute. Mais même à 15 contre 16, les VDQS continuèrent leur combat féroce en défense et volontaire en attaque , concrétisé par un essai de Thibaut, qui nous avait bien prévenu à la mi-temps « L’arbitre est de chez eux, il va nous enc… »
L’assaut final verra une percée de trente mètres de La Buche avec raffuts et accélérations, suivie d’une passe de bucheron pourrie comme tout qui a rebondi 12 fois avant d’arriver dans les mains de ses partenaires, et conclu par un essai en force de Marou face à 3 Golgoths de Maule. Bon, il avait un 3 contre un mais a préféré faire une p’tite feinte à 5 m de l’en-but pour voir son nom inscrit au compte-rendu… Modestie quand tu nous tiens !
Score final 5 essais à rien.
Et pour une fois, la lumière ne s’est pas éteinte avant la fin du match, juste pendant la haie d’honneur.

A noter en vrac :
Le genou de PYM, qui a subi un sévère revers, et se retrouve comme la rubrique, en vrac.
Le nez de Moc, qui a cru bon arrêter les Maule Black au feeling avec son blair (qu’il se cure, comme dit la chanson, au Saint Nectaire)
Freddy qui a bouffé un 3 contre un pour avoir passé le ballon trop tard, arguant que le coup d’avant il l’avait passé trop tôt…
Olivier E. qui a fait de très beaux lancers en touche pour les sauteurs de Maule, oubliant notamment que lorsque le lancer est très tendu pour le deuxième sauteur, le premier sauteur adverse peut s’en saisir sans difficultés majeures.
Plein de mauls de Maule
Stéphane G. qui a foiré un joli 6 contre un, tablant sur sa volumétrie expansive fraichement retrouvée.
Fred Noaro, qui pour une fois n’a pas gueulé sur le terrain. Tout le monde s’est enquis auprès de lui pour savoir s’il allait bien…
Madonna enchanté par le ballon du match, tout neuf, négocié la semaine dernière comme un pro par votre serviteur auprès d’Espace Rugby.
Speedy , nouveau surnom donné à Etienne pendant le débriefing houblonneux (normal, Speedy les pro du popot!), qui verra celui ci d'un meilleur œil que "Zob", celui que lui avait affublé La Veuve, car il craignait de ne pouvoir le tenir dans la durée ...
Des oranges à la mi-temps ! Il est des soirs, comme ça où tout est quasi parfait…

Après quelques binouzes au bar, le régal de nos amis Blancs, qui avaient du pain sur la planche avec plus de 50 bouches à nourrir !
Notre président, qui après avoir reçu des dizaines de SMS : ‘ « bon anniversaire et bonne bourre » décida alors de nous rejoindre à table pour son deuxième repas de la soirée. Il eut la merveilleuse idée de nous apporter son cadeau de la semaine passée, une belle bouteille de cognac XO, que chacun eût le loisir de goûter en fin de repas.
Salade périgourdine, carré de porc, plateau de fromage, galette, un festin comme d’hab !
Une soirée très conviviale où Pierre Beurton nous a fait un grand classique façon « Jean-Charles à peu près » .Vous connaissez peut être ce sketch de Kad Merad qui chante à peu près les paroles des chansons ( http://www.dailymotion.com/video/x11mgi_jean-charles-a-peu-pres_fun) . Mais le chœur et le cœur des VDQS a soutenu Pierre dans ses élans, reprenant et complétant les divers moments de poésie musicale.
Un tour de chant pas si nourri que cela, nos adversaires n’ayant pas emmené avec eux leur maitre à chanter, mais encore une soirée qui nous fait du bien à tous.
Ultime fait marquant : Christophe P. a déclaré « j’ai bu du gros pif avec Toc »

Agenda VDQS

Météo

Nuageux

8°C

Rueil-Malmaison

Nuageux
Humidité: 92%
Vent: SO à 17.70 km/h
Mardi
Nuageux
7°C / 11°C
Mercredi
En partie couvert
7°C / 13°C
Jeudi
SP_WEATHER_BREEZY
11°C / 15°C
Vendredi
Averses éparses
11°C / 13°C

Recherche