vendredi, 16 novembre 2012 20:00

Fable Versaillaise

Écrit par La Veuve
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Défaite 3 à 1

Je profite de cet instant de calme entre interviews et dédicaces de mon best-seller pour vous remettre tardivement le compte rendu du match contre Versailles élargi à notre dernier entraînement.
Ah ! Versailles ! Terre qui a donné ses lettres de noblesse à la Famille Clicquot qui compte trois générations de facteurs d'orgues du Roi, de Louis XIV à Louis XVI. Pour Dayre je précise que "Facteur" signifie "Fabriquant" et " l'orgue" est l'ancêtre du synthétiseur ; Bon tant pis, j'insiste pas. Pour la culture rien de mieux pour Versailles qu'une bonne petite fable.

Jeu des villes, Jeu des champs
La raison du plus fort, à l'anus fait douleur
Nous l'allons montrer tout à l'heure.

Un élevage de St Bernard prenait l'air automnal
Leur berger plein de hargne usant ses cordes vocales
« échauffez, gainez des abdos jusqu'à l'aine !
Individuellement collectifs donnez-vous de la peine ! »

Le troupeau réuni était d'humeur joviale
Le groupe s'épaississait de gloires ancestrales.
Nion était au top
et Kaïs extrait de son biotop
Messire Laveuve aux mollets cicatrisés
Côtoyait Disdéro de gaîté imbibé.

Soudain une meute de loups survint à jeun qui cherchait aventure
Et qui dans ce marais errait avec désinvolture.

« Chiens de troupeaux, vous piétinez mon herbage »
Dit le chef plein de rage.
« Vous serez châtiés de votre témérité ! »
Et le Berger de répondre « Et bien connard tu n'as qu'à Arbitrer ! »

Les fauves s'affrontèrent dans une joute sanglante
Les St Bernard enchaînant les attaques stupéfiantes.

Maitre Thibaut par un trou excité
Marqua de son emprunte le premier essai.
Blanchot, lutin toujours au plaquage
Lautrec et Moc de leurs forces firent usage,
Le lourd troupeau local aux effluves hormonales
Tint à distance l'adversaire féodal.

Mais les canidés Versaillais sont agiles des mains
Et courent plus vite que dans Royal Canin !
Malgré l'entrée de leur impact player,
Ce Laveuve qu'on dit le meilleur,
Dans un débordement, un loup prit la tangente
Et un essai nous a mis dans la fente.

Un trêve fut déclarée
Et le troupeau retrouva son Berger.

Lorsque le combat recommença
De notre part nul exploit.
Un épagneul Breton, d'un transat extirpé
Leva souvent la patte afin de se soulager
D'un étron ovale
Et le fit bien mal.
Bibi le Bull-Dog tenta des reconquêtes
Et Marou-Ibrahimovich dans ses 22 nous fit une bicyclette.
A maintes reprises les St Bernard de Rueil
Auraient pu faire merveille
Comme ce surnombre acquis avec peine
En conclusion duquel notre lévrier en bout de chaine
Obnubilé par les cris de son berger, et oui c'est Disdéro
Oublia de capter le ballon et d'aller aux poteaux.

La meute de loups était plus véloce
Et leur défense faite de plaquages féroces.
Malgré notre belle intention défensive
L'adversaire déborda à deux reprises.

(1-3 score final)

La déception toucha les St Bernard
Qui retournèrent au chenil, il était tard !
« Apprenez que tout plaqueur
vit aux dépens de la place dans les douches :
pour retrouver son chemin, il faut suivre les mouches »
Rien ne sert de courir
On a un vestiaire d'enfants,
Et nos coeurs étaient prêts à mourir
Versailles se rinçait nous humiliant de leurs chants.

Ainsi c'est tristement sous des jets détraqués
Que les St Bernard se firent vermifugés
Le Freddy à poil ras au champoing mentholé
Brûla nos corps d'athlètes et nos hémorroïdes dilatés.

Métro, Gastro, Dodo
Etait au programme après l'apéro.
Hélas, nul succès en ce triste soir
Et la basse-cour éveillée était sur le trottoir.(RN13 Delbard)

L'éleveur du chenil dès le lendemain réveilla ses troupes
Pour soutenir les blancs, il faut battre sa coulpe.
Dès le samedi suivant Rueil reprit son dressage
Pour motiver les males, de femelles le Berger fit usage.

Toute la matinée les étalons coururent après une queue de cheval
Tous avaient des haleines de poney qui restera dans les annales.
L'ambiance était revenue
Une joie sur le visage de manu
Le basset des Flandres fêtait son anniversaire
Et avec la veuve dans la gadoue se baignèrent.

Nos nouveaux maillots ayant rétrécit au lavage
Christian pour les poussins se transforma en roi mage
Et en murmurant la « Femme du bédoin »
Il en remit un à chacun.

Moralité

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures !

Agenda VDQS

Météo

Nuageux

10°C

Rueil-Malmaison

Nuageux
Humidité: 80%
Vent: OSO à 17.70 km/h
Mardi
Nuageux
7°C / 11°C
Mercredi
En partie couvert
7°C / 13°C
Jeudi
SP_WEATHER_BREEZY
11°C / 15°C
Vendredi
Averses éparses
11°C / 13°C

Recherche