Histoires


Hervé Eche (13/08/1973 - 13/05/2017)

VDQS pour toujours !

Hervé était énervant. Quand on voyait dans les vestiaires ses tablettes de chocolat et qu’on se comparaît à lui, on se sentait comme De Funès sous la douche dans Le Corniaud.

Hervé était énervant. Quand il accélérait sur le terrain et qu’on n’arrivait pas à le suivre, bien sûr on disait que c’était l’âge mais pas que…

Hervé était énervant. Il avait un accent rocailleux venu de contrées qui fleurent le foie gras, le cassoulet et le vin qui a du corps, et c’était alors agaçant d’être à Paris.

Hervé était énervant. Il était toujours de bonne humeur, avec son rire permanent, même quand on avait perdu un match et avant que la bière ne nous redonne le sourire.

Hervé était énervant. Il était bavard comme une pie et avait toujours une anecdote à raconter ou une connerie à dire.

Hervé était énervant. Quand on est allés à quatre d’Axens en Irlande il y a quelques années et qu’on a fait l’Irish challenge en se tapant une Guinness dans tous les pubs rencontrés entre le centre de Dublin où on avait dîné et notre B&B, il était passé aux demi-pintes à mi-parcours. Petit joueur mais plus frais que nous le lendemain.

Hervé était énervant. Il participait aux challenges des entreprises avec Axens et restait à la troisième mi-temps, parfois en famille, alors qu’il n’a jamais vraiment retenu les paillardes.

Hervé était énervant. Il avait une femme d’une extrême gentillesse et deux enfants adorables qui l’accompagnaient parfois au stade.

Hervé était énervant. Il mettait des mitaines pour jouer au rugby mais laissait parfois en route des ballons faciles.

Hervé était énervant. Il n’avait que des amis et disait rarement du mal des autres, même quand ceux-ci n’étaient pas là…

Hervé était énervant. Il était dans son boulot chez Axens comme au rugby, toujours cette espèce de tourbillon de vie et d’énergie, une boule de bonne humeur communicative.

Hervé était énervant. Il tenait parfois à une espèce de barbe qui ne ressemblait pas à grand-chose.

Hervé était énervant. Il était sur le terrain capable de fulgurances mais aussi de cagades désespérantes.

 

Hervé est définitivement énervant. Il nous a quittés un samedi de mai 2017 sans avertissement à l’aube de ses 44 ans. La crise cardiaque qui l’a emporté laisse un vide glacial dans les cœurs de tous ceux qui l’ont côtoyé, à commencer bien sûr par sa famille que nous soutenons de toute notre affection.

Il est parti alors qu’il participait à ce qu’il aimait, à savoir un moment festif avec des copains pour un enterrement de vie de garçon. Enterrement…

Mais c’est vraiment énervant. Et ce mot « énervant » n’a pour but que de cacher la terrible peine que nous fait ce départ et le manque qui va mettre si longtemps à disparaître.

Il y a quelques années, quand il est revenu travailler sur mes conseils chez Axens, après une incartade extérieure de courte durée, il avait répondu à la DRH qui lui demandait s’il ne risquait pas de quitter à nouveau la société : « Oh non, je ne ferai jamais ça à Christian ! ». Il aurait mieux fait de dire cela samedi dernier à la faucheuse avant de quitter la scène.

Hervé est le deuxième VDQS à prendre un carton rouge entraînant la sortie définitive et sans appel du terrain. Bien sûr, on peut dire que c’est la vie mais là en l’occurrence la camarde a été bien aveugle et injuste. Hervé aurait fait un si bon XO !

 

Combien de temps son rire et son accent vont résonner dans nos oreilles ? 

 

Christian Dupraz
Président VDQS
Le 19 mai 2017

- "En rugby ne me parlez pas de génie. Quand j'entends prononcer ce mot, je pense lessive." (P. Dintrans)
- "On prend goût aux douleurs que le rugby provoque. Un match qui ne fait pas mal est un match raté." (W. Spanghero)
- "Le travail d'un pilier passe beaucoup par la tête." (Pascal Ondarts)

Christian Dupraz :
"Chers Vieux, Notre ami René Corno, vieux de la vieille qui faisait partie de notre équipée en Nouvelle Zélande, a retrouvé dans ses archives des documents précieux sur la genèse de la VDQS.

Pilier (N°1 et 3)
Sorte de croisement entre un sanglier atteint de schizophrénie et de nain de jardin. Le pilier de base est généralement petit, gras comme un moine, avec de petits yeux porcin, de la bave aux lèvres et questionne régulièrement ses collègues avec cette phrase relativement philosophique :

A l’issue d’un match face aux Frogbeef, à Saint-Germain, ces derniers offrent un verre de bière rempli à moitié, en disant aux VDQS que c’est une tradition britannique. Décontenancés, puis furieux, nos chers VDQS remettent leur tournée, en offrant un verre plein... Disant aux Anglais qu’en France, il existe les mêmes traditions... mais avec un verre plein !

18 mai 2000, tournoi de Gennevilliers. Jean-Yves Veaute, déborde son adversaire, il ne lui reste plus que quelques mètres à faire avant d’aplatir dans l’en-but. Hélas, il croise les skis tout seul, tombe sur le ballon et le lâche. Résultat des courses : En avant, balle à l’adversaire, genou dans la sciure et côte pétée. Chapeau Jean-Yves !

Ça se passe le 11 janvier 2001, à Franconville, où les VDQS affrontent les Vieux Loups. Il y fait un froid à fendre les pierres. La suite, c’est Christian Dupraz qui la raconte :

« ...Michel Fanti (ancien des Babars), expatrié qui ne résiste jamais à l’appel de la VDQS, laisse femme et enfant l’attendre dans la voiture, sur le parking gelé, pendant le match. Il n’y a pas beaucoup de VDQS capables d’obtenir cela de leur femme ! ».
Qu’en pensent nos compagnes et épouses ?

Marco, qui a botté en touche en 2005, avait joué à Franconville avant de venir à Rueil. Venu travailler à l’IFP où était Christian Dupraz, vous pensez bien que ce dernier l’a harcelé et finalement, il a craqué pour venir au RAC au début des années 1980.

L'inspectrice des écoles (ou la directrice des écoles) de Rueil-Malmaison partait à la retraite au printemps 1994. Un grand spectacle était organisé au Théâtre André Malraux par la Mairie, avec des animations et des chansons par les anciens élèves. Elle avait activement soutenu la création de la Balle Ovale et avait donc participé à de nombreux repas qui clôturaient la dernière journée de la RAC Ovale (opération qui regroupait tous les élèves de CM2 de la Ville).

Agenda VDQS

Météo

Averses

5°C

Rueil-Malmaison

Averses
Humidité: 92%
Vent: ONO à 17.70 km/h
Samedi
Très nuageux
1°C / 5°C
Dimanche
Averses éparses
1°C / 6°C
Lundi
Averses éparses
2°C / 7°C
Mardi
Très nuageux
0°C / 5°C

Recherche